Peu après mon récent coup de gueule sur Apple, je me suis dit que j'allais tenter d'utiliser Linux au quotidien à la place d'OS X, voici donc mon bilan après un mois d'utilisation.

Ceux qui me connaissent bien doivent halluciner, j'ai tellement critiqué Linux par le passé, qu'on pourrait se croire dans un film de Science-Fiction, mais non, je me sers vraiment de cet OS au quotidien, et vous savez quoi, ça fonctionne plutôt bien.

Je ne vais pas y revenir, mais ce qui m'a poussé à utiliser Linux c'est la médiocrité sans fond d'OS X 10.10. Je l'ai installé sur mon MacBook Air, machine sur laquelle je fais tout ce qui touche de près ou de loin à internet, multimédia, etc…

J'ai choisi une distro assez grand public pour ne pas avoir à trop me prendre la tête et me suis tourné vers Fedora. J'aurais tout autant pu choisir Mint ou Ubuntu.
Et pourquoi pas Windows ? C'est très simple, je veux rester sur un système UNIX, point.

Le switch n'a pas été difficile, notamment parce que depuis 10.7 je savais que celui-ci serait inévitable un jour ou l'autre. Par conséquent j'essaye toujours de trouver des solutions multiplateformes pour faciliter ce switch et ne pas m'enfermer sur une plateforme particulière.

Installation

Basiquement on clique sur suivant tout le long… sauf si l'on souhaite changer le partitionnement par défaut. Grand avantage de Linux sur ce point d'ailleurs, c'est le système de fichiers. On n'a pas à subir cette relique qu'est HFS+, dans mon cas j'ai donc choisi un système de fichiers moderne et prometteur, btrfs.

Le seul point à noter c'est qu'il m'a fallu un câble réseau pour télécharger et installer les drivers Wi-Fi. C'est le même cirque depuis longtemps, les cartes Wi-Fi des Mac sont des Broadcom et les drivers ne sont pas libres, du coup dans la majorité des distributions il faut se taper l'installation manuellement pour cause de droits etc… Ceci dit une fois installés, eux, au moins ils fonctionnent.

Environnement

Fedora utilise Gnome comme environnement de bureau par défaut, personnellement je n'ai pas d'avis sur la plétore d'environnement qu'il y a sur Linux et la guerre KDE / Gnome ne m'intéresse pas, donc j'ai conservé le choix par défaut.

L'équivalent de Mission Control se déclenche avec la touche ⌘ et donne accès à un champ de recherche, un dock et la liste des bureaux virtuels.

Les touches de volumes et luminosité fonctionnent par défaut.

Autonomie

C'est un point intéressant mais je n'ai pas testé plus que ça. La plupart du temps je suis branché au secteur et faire des tests d'autonomie c'est méga relou, du peu que j'ai pu voir ceci dit c'était très correct, on est sûrement légérement en dessous d'OS X mais c'est déjà bien.

Dropbox

Aucun soucis de ce côté vu que Dropbox est multiplateforme.

Mail

J'utilise un compte Gmail et un compte iCloud, comme client mail j'ai installé Thunderbird. Soyons honnête, c'est moche et il faut installer un plugin pour gérer les conversations dans les mails… À part ce point débile ça fonctionne assez bien. Je n'ai pas constaté de problème de synchro, chose récurrente avec Apple Mail (avec les comptes Gmail).

Contacts

Très simple, ownCloud. Il permet d'avoir du Carddav, donc tous les logiciels qui gère ce protocole fonctionnent. Ça me permet d'avoir mes contacts sur tous mes appareils, peu importe l'OS. En plus par défaut le gestionnaire de comptes de Fedora supporte ownCloud, c'est donc d'autant plus facile.

Calendrier

Comme sur OS X j'utilise uniquement mon cerveau, je n'utilise pas de gestionnaire de calendrier, après tout, je ne suis qu'un geek, je n'ai jamais rien d'important à faire, et si j'oublie franchement OSEF, la terre tourne toujours.
Pour apporter une réponse plus approfondie, comme pour les contacts, ownCloud avec Caldav.
Mais je ne me sers réellement pas de calendriers.

Web

Par défaut c'est Firefox qui est installé comme sur beaucoup de distro Linux. Comme j'ai une allergie chronique à ce navigateur je me suis empressé de le supprimer pour installer Chrome, et récupérer mes favoris et autres données synchronisées.

FTP

Comme sur OS X j'utilise Filezilla, donc j'étais déjà habitué à la laideur du soft, hormis ça il fonctionne du tonerre.

RSS

Pour mes flux RSS je me sers de fever, sur OS X et iOS j'utilise le très bon client Reeder, mais sur Linux je n'ai pas trouvé de logiciel s'intégrant avec fever, du coup je passe par l'interface web, donc c'est moins agréable.

Twitter

J'en ai essayé plusieurs mais ils sont tous assez moche et mauvais, du coup autant passer par le site web comme la plèbe. Après comme je ne me sers personnellement pas de Twitter plus que ça je m'en fou un peu, mais c'est probablement frustrant pour les personnes qui l'utilisent activement.

Beurk.
Beurk.

IRC

Oui j'utilise IRC, c'est moins bruyant que Twitter et y a moins de nioubis. Comme sur OS X je me sers de XChat.

Multimédia

Comme sur OS X, mpv, c'est le meilleur lecteur sur les deux plateformes, point. Celui qui me dit VLC, sérieusement qu'il aille se pendre.

Beurk.
Beurk.

Editeur de texte / code

Sur OS X j'alterne généralement entre BBEdit et TextMate qui sont tous deux d'excellents logiciels, sur Linux j'ai installé Sublime Text (qui est multiplateforme), c'est une bonne alternative.

Editeur d'images

Mes besoins sont très réduits de ce côté, dans 99% des cas j'ai juste besoin de recadrer ou réduire une image, donc je ne peux pas vraiment donner un bon feedback, j'utilise GIMP.

Jeux

Je ne joue généralement pas sur mon portable, donc j'ai pas vraiment de feedback à faire. Steam est dispo sur Linux et y a sûrement des jeux indés intéressants qui ont été portés.

Conclusion

Bien sûr gardons à l'esprit que ma revue est très loin d'être complète vu qu'elle couvre essentiellement mes besoins personnels.

Alors Linux est-il une alternative viable ? Oui clairement. Au niveau du système en lui même je n'ai rien à dire, j'en avais oublié ce que c'était d'avoir un système stable et prévisible, et c'est plaisant. Après au niveau visuel c'est surtout une affaire de goût, j'ai trouvé l'environnement plutôt sympas, ça change, et c'est lisible, contrairement à un un certain OS.

Cependant soyons honnête au niveau des applications, elles sont généralement moins ergonomiques, moins bien pensées et assez moches, contrairement à leurs équivalents sur Mac. On touche là à l'un des problèmes majeur des logiciels open source, et c'est fort dommage.

Alors vais-je laisser Linux sur mon portable ? Pour le moment oui, j'en suis satisfait et vu que du côté de Yosemite c'est toujours la cata je n'ai aucune raison de revenir. Du coup, acheter un Mac vaut-il toujours le coup pour moi ? Probablement pas, et ça aussi c'est bien triste.